9.10.10

Instant toulousain

21 - Libre - Libre - Carnet de voyage


L'Autan  balaie le ciel, les portes claquent, les voitures se taisent
la ville est là et je ne la vois pas
j'aime ces moments d'ermitage terrée dans la grotte du moment
repos conciliateur avant marche sur route bien connue
Il est ardu de conserver son âme voyageuse chez soi
dans la ville rose aux architectures centenaires
Quand je suis arrivée tout était neuf, le regard était gourmand
Je me suis habituée, je me suis attachée aux détails
et j'ai fini par croire que je connaissais, que ça n'a plus d'importance
alors l'âme voyageuse se rebelle
elle demande arrachement et émerveillement renouvelés
poser ses yeux, ouvrir son nez, toucher la pierre
entrer quelque part, de préférence un endroit inconnu
et s'offrir un plaisir du goût
Un stratagème sacré pour une pâtisserie orientale près d'Esquirol
je suis suis sur la place et des écureuils landais semblent m'observer
ils sont doux à ma mémoire
loin des tarentules et autres serpents tropicaux
Vous, bêtes qui ont le don de m'effrayer
je n'ai pas envie de penser à vous aujourd'hui

Toulouse, France 
Enregistrer un commentaire