24.10.10

stand de tir (suite)

7, libre, fiction, les invisibles




Après avoir tiré le diable par la queue, je ne suis retrouvée face à face avec l'Ange.
"Tire la bobinette et la chevillette cherra" m'a-t-il proposé.
Sachant qu'il ne faut pas attendre la soif pour tirer l'eau du puit, la bobinette tirée, j'ai tiré les marrons du feu et bu d'un trait le vin tiré.
L'Ange m'a ensuite conseillé de me tirer une balle , ce que j'ai fait après avoir quand même tiré un coup.
Enregistrer un commentaire