25.1.11

Nuit blanche sans "e"

libre-libre-libre-libre

La conviction planait sur son coussin: il dormait! Un vrai nourrisson sans doudou. La nuit apportait la paix. Pas un bruit, sinon un tic-tac qui insistait, on n'avait jamais su pourquoi...Quant à moi, il fallait pourtant dormir, pas finir mon roman(d'amour pour sur!). Un contact: sa main glissait sur mon bras puis sur mon cou. AHH! mais ça va pas, non? La strangulation m'indisposait toujours autant...Ouf! il lachait ...Alors, m'incrustant sous un drap, m'appuyant sur son soupir, vagabondant dans un clair cosmos......mais chut! Dormir.
Enregistrer un commentaire