3.11.11

Le choix des mots 1


Atelier du 1er novembre 2011:     LE CHOIX DES MOTS

28 mots choisis dans des magazines …

Philosophie - Assassin - Démo - Idéal - Saison - Privilège - Bricole - Éthique - Changer - Clé - Amour - Ruine - Destructrice - Alliance - Raison - Question - Jouvence - Chef - Ardoise - Impossible - Récupération - Noir - Portable - Racine - Envie - Blonde - Intégral - Détour

… à intégrer dans un texte parlant de (non) choix.

Je suis assassin par défaut et pas par idéal, ni même par philosophie. J’ai voulu changer pour un trouble prétexte d’éthique puis il n’en a plus été question et je me suis fait une raison.
“Excusez-moi, c’est mon portable qui sonne…”
C’était le Chef pour une sombre histoire de récupération d’alliance sur le doigt d’une Blonde. Je lui ai déjà dit que c’était impossible, que je n’avais pas envie de faire un détour et que de toutes façons je n’avais pas la clé de la morgue. Il a râlé et m’a annoncé sur un ton noir qu’il allait mettre ça sur mon ardoise ou ce genre de bricole. C’est vraiment un con intégral, il vient d’en faire la démo une fois de plus.
Il se fait une cure de jouvence, il s’est teinté les cheveux mais on voit ses racines. Il est en pleine saison des blaireaux. En plus de ça, il menace de supprimer mes privilèges qu’il dit.
Entre nous, ça n’a jamais été le grand amour mais ce coup-là, je sens que je vais avoir la passion destructrice et j’ai comme l’idée qu’il court à sa ruine.
Il l’aura voulu !


28 nouveaux mots découlant des premiers …

(Philosophie) - Sophie - (Assassin) - Justicier - (Démo) - Absurde - (Idéal) - Pragmatique  - (Saison) - Hiver - (Privilège) - Noblesse - (Bricole) - Art - (Éthique) -   Éthylique - (Changer) - Figer - (Clé) - Sésame - (Amour) - Dégoût - (Ruine) - Abondance - (Destructrice) - Enfanteresse - (Alliance) - Trahison - (Raison) - Folie - (Question) - Torture - (Jouvence) - Sénilité - (Chef) - Postérieur - (Ardoise) - Lause - (Impossible) - Impassible - (Récupération) - Gabegie - (Noir) - Chamarré - (Portable) - Inerte - (Racine) - Aérien - (Envie) - Jalousie - (Blonde) - Brune - (Intégral) - Raffiné - (Détour) - Direct

… et un autre texte :

Qui saura me donner le sésame du postérieur de Sophie ?
J’ai tenté la noblesse, l’art, la jalousie et n’ai reçu que refus
Elle me toise avec dégoût, froide comme une lause en hiver
J’ai tenté l’abondance jusqu’à la gabegie pour obtenir son cul
Elle est restée impassible, inerte, totalement figée
Ma folie éthylique, mon humour absurde, raffiné et chamarré
Ne lui sont que torture ou preuve de ma sénilité
Son déhancher aérien ondule avec paresse
Et tel un justicier mon sexe se redresse
Devant sa croupe enfanteresse
Pragmatique et direct j’évoque sa brune toison
Qu’il est con me dit-elle, signant sa trahison.


Le dernier pour la route : Chacun découpe trois mots et les fait tourner afin que les autres les utilisent dans leur texte.

L’ivresse du bandonéon, culture de tout un peuple
La maison du peuple a la culture du néon
La maison de la culture fait bander le peuple
L’ivresse empêche la bandaison
La bande des filles préfère les sucettes à l’anis
Les garçons salaces s’enduisent de silice
Et contre-attaquent en coulisse
Les néons brillent dans les mirettes des filles
Le rhum enhardit les garçons qui promettent la lune
Les chaises en plastique de la maison du peuple
Font le bonheur de ceux qui ont sur les genoux
Les croupes alanguies des donzelles ravies
Que le bandonéon enivre
Les autres rament sur la pirogue de l’envie
Fascinés par l’éblouissante réussite de leurs rivaux
Au son du bandonéon chagrin, ils fomentent et magouillent
Samedi soir prochain, ils reviendront sous les néons
Arborant un nouveau costume, affûtés pour un nouveau match
Les poignées saillantes des lames assassines
danseront dangereusement dans leurs poches, impatientes
Telle est la culture de ce peuple qui allie l’ivresse et le sang
Au son du bandonéon





Enregistrer un commentaire