14.1.13

Jour 11 •




Jour 11 • 
Chevaucher l’instant en ouvrant un livre au hasard et en captant au premier regard une phrase qui vous servira d’incipit (de début) pour l’écriture du jour qui sera consacrée à votre engagement au 31 décembre 2012.

Benny suivait avec intérêt la conversation d’Allan et Julius, espérant de toute évidence qu’elle se terminerait par la décision de rester au moins une nuit encore. Moi aussi je rêvais de prolonger cette nuit de réveillon, de la doubler, d’inventer un nouveau jour, une nouvelle nuit, de jouer avec le temps, de le faire éclater, le tordre, le diluer. Quand Benny me tapa sur l’épaule, je sursautais et lâchais mes courbes spatio-temporelles : “Madame rêve ?”, “Non, je m’exerce à rendre le temps élastique, à taire hier et demain pour rester là, maintenant, alors on reste ?”, “Je crois”, “Super, 2014 fleurira à minuit, qu’importe la découpe du temps.” “On t’attend pour fêter ton jeu, ton livre et ton nouveau travail, tu as eu une sacrée belle année.” “Oui, on peut dire que j’ai fait preuve de constance dans mes engagements et j’en suis fière.”

Phrase tirée du roman de Jonas Jonasson Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Enregistrer un commentaire