6.3.13

Martha

http://www.youtube.com/watch?v=cM0DW6jKCvs



Un roncier n’en finissait pas d’envahir sa combe, juste à l’endroit où Martha envisageait de planter rhododendrons et magnolias.  Cet automne, elle s’était inscrite sur un site de woofing. Le nom l’avait fait rire, depuis elle imaginait de grands ours canadiens, charpentés bûcherons avec carreaux marron. Un taiseux comme elle mais beaucoup plus adroit question défrichage, tronçonneuse et machette. Elle avait rêvé du grand nord et Miguel avait débarqué du grand sud américain. 

Rio gallego, un bled qui n’aura jamais l’aura d’Uschuïa, rigola-t-il le premier jour de son arrivée. Ce fut un jour mémorable où il l’avait saoulé de paroles et balancé en vrac sa Patagonie natale, sa jeunesse errante, son amour de Buenos-Aires puis sa chute vers l’oubli et la nécessité de tout recommencé… 

Marthe n’avait plus l’habitude d’écouter alors elle n’écoutait pas. Marthe regardait Miguel. Il venait de si loin pour passer un hiver près d’elle. Un été froid pour lui, un rayon chaud pour elle.
Enregistrer un commentaire