8.3.13

Tu sais être discret.




Tu sais être discret
C’est d’ailleurs ce que j’aime le plus chez toi. Tu ne t’imposes pas mais tu réponds toujours
présent si te t’appelle.
Seras-tu là demain ?
Je n’ai aucun doute : même si je ne fais que murmurer ton nom, tu l’entendras et tu répondras.
C’est fabuleux, magique mais ça fonctionne ainsi entre nous. Alors demain, je pourrais être
souriante à la vie.
Je me sens capable de grimper sur des sentiers escarpés vers des hauteurs oxygénées. J’ai
envie d’apprendre à chanter, d’apprendre l’italien et la cuisine africaine. J’ai envie de
connaître les idéogrammes chinois et de voir les aurores boréales. J’ai envie de peindre des
robes de soirée, de conduire à mille à l’heure une Ferrari rouge décapotable et aussi, j’aurai le
toupet de ……sauter à l’élastique.
J’ai la certitude, que demain, je ne reflirterai jamais avec cette espèce de spirale négative qui
m’attirait vers rien
Enregistrer un commentaire