21.6.14

Sous les jupes des mots


Au Luxembourg, les reines se voilent et les hommes cherchent

Là si près de la roue
Solenn m'offre un premier vers
Les brodeuses sont de sortie

Les mots ont des oreilles que la bouche ne dit pas
Le goût des mots nourrit mes entrailles au très bas
Et là derrière les mots, les désirs poussent par là

Yallha

Y'a les mots rapaces, les mots fugaces, les mots passent
Passe par ci, passe par ça, pour que les mots s'enlacent
Ils se délassent puis s'évanouissent, la bouche est lasse

Chut

Et voilà les alexandrins, ma chère, j'ai accepté la consigne
C'est bon d'obéir, à toi les vers


Enregistrer un commentaire